Les erreurs à éviter lors de l’achat d’un whisky

whisky

L’achat d’une bouteille de whisky n’est pas toujours une mince affaire, surtout pour les novices. Afin de trouver un produit de meilleure qualité, il faut soulever quelques idées préconçues qui peuvent vous induire en erreur. L’âge, le prix, la couleur, vous devrez connaître quelques astuces pour choisir un bon whisky.

Se fier à l’âge et au prix du whisky : erreur ou pas ?

Souvent, on entend dire que plus une bouteille de whisky est âgée et meilleure, elle sera. En réalité, cet adage s’applique surtout aux vins, mais il est à prendre avec beaucoup de précautions s’il s’agit d’un whisky. En effet, l’âge est un paramètre qui reste plus ou moins important. En principe, il renseigne le nombre d’années durant lesquelles l’alcool a été en contact avec le bois du fût. Ainsi, plus il aura vieilli en fûts et plus l’influence du chêne sera prédominante pour la distillerie. En clair, un produit âgé aura tendance à accentuer l’amertume du chêne plutôt que de mettre en exergue la saveur fruitée ou la fraîcheur de la distillation. Il est donc fondamentalement faux de déduire qu’un vieux whisky sera meilleur qu’une bouteille plus jeune. D’ailleurs, cette appréciation est entièrement subjective. En revanche, tous les spécialistes s’accordent à dire qu’un whisky âgé s’avère plus « complexe » qu’un jeune, surtout pour les bouteilles tourbées.

Concernant le prix, la seconde fausse-idée est de croire qu’un whisky plus cher sera de meilleure qualité. En vrai, le prix n’est rien d’autre qu’un facteur économique influencer par la loi de l’offre et la demande. Ainsi, plus une bouteille est chère, plus elle attire l’intérêt des consommateurs, ce qui augmente par la même occasion la demande. Tout cela pour dire qu’il est déconseillé de se fier au prix pour savoir si un produit est bon ou non. Pour vous faire une opinion sur le sujet, achetez 2 bouteilles (la plus chère et la moins chère) produites par une distillerie sur un site dédié comme vandb.fr. À la dégustation, vous risquez d’être fortement surpris.

Se fier à la couleur et la marque du whisky : que peut-on dire ?

Parmi l’une des phrases qui reviennent continuellement, on entend souvent « plus un whisky est sombre et meilleur, il est ». Attention toutefois, la couleur n’est pas forcément un critère fiable sur lequel on peut s’appuyer pour déterminer la qualité d’un malte. En règle générale, toute bouteille whisky doit présenter la mention « uncolored », qui atteste que sa distillation est dépourvue de colorants. Si le whisky choisi ne comporte pas cette mention, il est fort probable que sa distillation contienne des colorants E150 ajoutés. Dans ce cas, vous pouvez uniquement comparer la couleur des deux whiskies lorsque vous êtes sûr qu’ils ne sont pas composés de colorant. Ceci étant dit, la couleur peut vous aider à déduire le fût employé pour sa fabrication, mais cela reste réservé aux vrais connaisseurs.

Selon les amateurs, ne pas se fier aux grandes marques est une grande erreur lorsqu’on achète une bouteille. Notez effectivement que les whiskies sont distillés grâce à un processus considéré comme le plus complexe du monde, ce qui les rendent nobles, peu importe leur prix ou couleur. Afin de trouver un produit à la fois gouteux et savoureux, il est donc fortement conseillé de toujours opter pour des distilleries reconnues. Certaines peuvent même avoir plus d’un siècle d’expérience dans le domaine, ce qui représente un gage de qualité indéniable.

Ne pas goûter avant d’acheter : une erreur récurrente

Lors de l’achat de whisky, on a souvent tendance à se fier aux appréciations et avis émis par les proches connaisseurs. Mais cette manière de procéder est déconseillée, car les goûts et préférences varient grandement selon les personnes qui dégustent. Dans ce cas, il est vivement recommandé de toujours goûter une bouteille avant de l’acheter. Vous pouvez le faire en magasin, si la boutique propose ce type de service, ou encore le faire auprès d’un ami amateur de Malte comme vous. En tout cas, pour savoir reconnaitre un bon whisky de qualité, vous devez déguster encore et encore. Ainsi, vous aurez l’occasion d’améliorer vos papilles, mais surtout vous pouvez vous créer des référentiels.

Pour vous aider lors du choix, sachez que vous pouvez également consulter des tasting notes, qui sont des sortes de descriptifs réalisés par d’autres personnes ayant dégusté la bouteille. La plupart du temps, ces tasting notes sont mentionnées sur l’emballage du whisky. Ou sinon, vous pouvez en trouver sur des blogs dédiés, des vidéos ou encore des pages sur les réseaux sociaux. Puisque les descriptifs dépendent aussi du dégustateur, l’idée est de vous fier aux tasting notes réalisées par des personnes qui proposent des avis similaires aux vôtres par rapport à un produit donné.

Comparer les différentes offres pour mieux choisir

Autre erreur que les novices commettent souvent : acheter une bouteille sans comparer les produits disponibles. Le marché du whisky est un secteur particulièrement compliqué et pourtant, les offres proposées sont nombreuses. Parfois, vous pouvez vous retrouver avec trois tarifs différents pour une même bouteille. De ce fait, prenez l’habitude de comparer les prix présentés dans plusieurs magasins afin d’économiser quelques euros.

Si vous cherchez les meilleurs tarifs, faites votre achat en ligne, car cela présente l’avantage d’être plus pratique et plus rapide. Parfois, il est même conseillé d’importer le produit en dépit des taxes et frais d’acheminement pour vous assurer que le whisky est de bonne qualité tout en étant abordable.

Acheter du whisky canadien au sirop d’érable
Les accessoires indispensables à offrir à un amateur de whisky